Zed’s Dead – White Satin

Zedsdead

Cette track des Canadiens Dylan Mamid A.K.A DC et Zach Rapp-Rovan, A.K.A Hook, est un remix de Nights in White Satin de Moody blues, sortie en 1967. Elle n’est pas distribuée par un label, elle est en téléchargement libre sur leur Soundcloud.

Le sample du morceau original a été énormément pitché, transformant complètement l’atmosphère du morceau original. Je n’ai découvert Night in White Satin que bien plus tard (sur la BO de Halloween II de Rob Zombie pour info), et il m’a fallut du temps pour l’identifier. La basse est très propre pour du Dubstep, puissante, légèrement distordue mais sans aucun effets wooble. Le morceau est dans l’ensemble épuré : la drum est simple, constituée d’un kick tapant plutôt dans le bas-medium, d’une snare haut-médium voir hautes fréquences, avec un très long decay, et d’un Hi Hat. Et mise à par la basse et les samples de Moody Blues, dont certaines parties vocales servent de pads, il n’y a presque pas de synthés. Quelques petits accompagnements, un pad ou deux pour les breaks, point barre. Mais l’ensemble est redoutablement entraînant, et l’on se laisse porter par la rythmique tout le long de la track.

C’est un ami qui m’a fait découvrir ce morceau, dans une de ses compiles qu’il avait nommé « Epic Melancolic Dub-Tape« . Et c’est là très bien résumer l’atmosphère qui se dégage de White Satin de Zed’s Dead. Il y à une vrai puissance ici, non pas dû aux synthés ou au sound-design en général, mais grâce à l’association des samples de Moody Blues à la force du Dubstep.

Liens en rapport :

Soundcloud : https://soundcloud.com/zedsdead

Wiki : http://en.wikipedia.org/wiki/Zeds_Dead

image provenant de Soundcloud.

Publicités

Infected Musroom – Deeply Disturbed

converting-vegetarians

Cette track PsyTrance est issue du quatrième album de Infected Mushroom, Converting Vegetables, sorti le 9 avril 2003. A l’époque le duo Israélien composé de  Erez Eisen et de Amit Duvdevani sort cet album sur BNE Records, label malheureusement fermé. Le groupe à désormais rejoint Dim Mark Records, une major californienne.

Cette track pourrait être définie comme de la Psytrance à tendance instrumentale. En effet, une guitare délayée tient le thème du morceau, et même si elle s’efface parfois pour laisser place à une partie plus brutale ou une montée en puissance, elle réapparaîtra toujours, franchement, ou se faisant discrète au milieu des nombreux synthés. Car c’est cela Infected Mushroom, un mélange d’instruments acoustiques et une multitude de sons électroniques, ici mixés à la perfection. Le kick tape dans les bas-medium, la basse est  grasse et écrasé, le charley semble sortir d’un morceau de funk ou de Drum & Bass, et les synthés et nappes sont distordus, tout en rappelant une voix humano-robotique.

Infected-mushroom

C’est cet album de deux CD qui m’a fait découvrir Infected Mushroom, et je le considère toujours comme l’un de leur meilleur.  Le premier disque est bien plus proche de la Psytrance traditionelle que le second, où le groupe s’expérimente à de nombreux styles, electro pop, ambiant, electronica… Je vous en recommande l’écoute vivement !!

Liens en rapport :

Site Officiel : http://infected-mushroom.com/

Wiki du groupe : http://en.wikipedia.org/wiki/Infected_Mushroom

Wiki de l’ album : http://en.wikipedia.org/wiki/Converting_Vegetarians

Soundcloud : https://soundcloud.com/infectedmushroom

Label : http://www.dimmak.com/

Images du site officiel et de metrojolt.com 

Format B – Hot Rod

Format b Hot road

Sorti le 29 septembre 2009, L’EP Hot Rod est le premier vinyle pressé par le label Formatik Records. En effet, les deux berlinois Jakob Hildenbrand et Franziskus Sell, co-fondateur de Format B, sont aussi à l’origine du label.

La basse, ronde, écrite avec deux notes sur deux mesures, n’évolue tout le long du morceau que par son glitch. Minimaliste, presque simpliste, mais le mixe Kick/Basse est très bien travaillé. La rythmique Kick/Hi-hat est très binaire au début de la track, puis prend du groove avec l’apparition des autres éléments articulés autour de la basse. Les synthés percussifs sont entêtant, devenant mélodique lors des moment calmes. On pourra peut-être leurs reprocher un manque de spatialisation stéréophonique, mais cela rend la track plus efficace sur des gros systèmes son. Les synthés d’effets sont classiques, tout comme les pads utilisés lors des breaks, mais ils remplissent bien leurs rôles et sont bien séquencés. Un travail de destruction des samples vocaux intéressant a été effectué : filtré et écrasé, ceux-ci semble plus venir de la gorge d’une machine que de celle d’un être humain.

Format-B-Spring-Boost-Chart-2013

Bref, pour cette première track sur leur label Formatik, Format B n’a pas tenté une compo stupéfiante d’originalité. C’est de la techno house classique, mais efficace. Rien ne surprend sur ce morceau, mais tout les éléments sont bien mixés et le séquençage suffisamment progressifs pour permettre d’ apprécier Hot Rod seul, au casque, ou de taper du pied dessus au milieu d’une foule.

Liens en rapport :

site officiel : http://www.formatb.com/

label : http://www.formatik-records.de/

Soundcloud : https://soundcloud.com/format-b-2

Images provenant du site officiel et de house.langage.com

Dj Shadow – Organ Donor

Image

Cette track est extraite du premier album de Dj Shadow, Entroducing….. sortie le 19 novembre 1996, sur le label Mo’Wax.

A l’époque, Dj Shadow, A.K.A Josh Davis, est un jeune Californien de 24 ans, passant le plus clair de son temps à écumer les vinyls de Rare Records, un shop de Sacramento, récupérant des samples de funk, de rock, de hip-hop…

Cet album fut composé avec seulement une platine Technics SL-1200 et un sampler Akai MPC60 , puis monté et mixé sur un Protools, au « Glue Factory« , le studio de Dan « The Automator » Nakamura, un des premiers à utiliser ce logiciel d’enregistrement, de montage et de mixage audio.

akai_mpc60_ii

Cela se ressent sur cette track épurée et groovy, où le sample d’orgue du morceau « Tears » de Giorgio Moroder semble se balader tout le long du morceau, enchaînant des patterns redondants pendant lesquels la partie Drum est mise en avant, puis passant par des phases de solo ou l’on ressent bien le jeu des pads de la MPC, avec un léger coté aléatoire, évitant volontairement les temps fort pour surprendre. Il utilise vraiment ce sampler mythique comme un instrument dont il cherche à en tirer le meilleur. Il déclarera à ce propos  :  « je veux sérieusement devenir le meilleur avec cet instrument, du moins l’un des meilleurs » (source wikipédia).

Liens en rapport :

Page officielle : http://www.djshadow.com/

Page Wiki de Dj Shadow : http://en.wikipedia.org/wiki/DJ_Shadow

Page Wiki de l’album : http://en.wikipedia.org/wiki/Endtroducing…..

Dj Shadow sur Facebook : https://www.facebook.com/djshadow

Dj Shadow sur Soundcloud : https://soundcloud.com/djshadow

Images provenant du site officiel et de http://www.vintagesynth.com

Far Too loud – Play it Loud

FtL

Sorti en 2007, C’est certainement cette track qui a permis à Oliver Cash, A.K.A Far Too Loud de se faire une renommée internationale. Un kick puissant, des synthés syncopés, des breaks efficaces, voir parfois inattendues, Mister Cash a su imposer son style au sein du label Funkatech, et c’est certainement grâce à ce morceau que le jeune anglais a pu ensuite briller sur des remix de Prodigy, The Crystal Method ou même Lily Allen. Certains de ces remix sont en Free Download  sur sa page Soundcloud, dont le puissant remix de The Prodigy, Warrior Dance. Allez donc y faire un tour, vous n’en serez pas déçu!

 

 

A noter dans son actualité récente la sortie de son dernier EP, Faster than Light, ainsi que sa présence le 3 Août au Fireman Festival, vers Saint-Tropez (83) , le 6 septembre au Festipop à Frontignan (34), et le 13 septembre au Molodoï, à Strasbourg (67).

 

FtL3

Lien en rapport :

Page officiel : http://www.fartooloud.com/

Label : http://funkatech.com/

Soundcloud : https://soundcloud.com/far-too-loud

Fireman Festival : https://www.facebook.com/FestivalFireman2013?ref=stream

Festipop : http://festipop.spf34.org/

Molodoï : http://www.molodoi.net/

 

Image du site officiel et de www.wantickets.com

Il était une fois…

Salut à tous ! 

Ce site est à considérer comme un gros Jukebox Electro, avec  de nouveaux sons quotidiennement, dans différents styles, mais toujours autour de la musique électronique. Il n’a pas à prétention de faire découvrir des perles rares inconnues, la plupart des artistes qui seront présentés ici ont déjà un publique conséquent. Le but est de faire un tour d’horizon des différents mouvements.

Pour l’instant le programme de la semaine est celui-ci :

  • lundi : Minimal
  • mardi : House
  • mercredi : Trance
  • jeudi : Dubstep
  • vendredi : Techno
  • samedi : Nubreak
  • dimanche : Trip Hop, Ambiant

Ce programme n’est pas figé, il est amené à évoluer en fonction de vos retours, mais aussi de mes envies.

Faire rentrer une track dans une case précise n’est pas forcément évident, et de toute façon cela n’apporte rien à la musique. Les thèmes abordés restent ouverts, ce ne sont que des fils conducteurs, le but étant de faire découvrir à certains des artistes, labels ou tracks  à travers les sous-genres de la musique électronique.

Now its time to push the button !!!

 boutonPlay